07 janvier 2009

Roman, Lavinia disparue, Anna Banti, Arlia éd., 1952

Lavinia fugita, in "Le Donne muoiono", Milano, 1952 Roman, Lavinia disparue, Anna Banti, Arlia éd., 1952, traductrice : Odette Kaan Au couvent de la Pieta, un des hauts lieux de la musique sacrée à Venise, des heures de répétition, une promenade... Lavinia s'est enfuie, que reste-t-il de son destin, de sa passion frustrée, de ses rêves ? Anna Banti (1895-1985) a consacré la majeure partie de son oeuvre littéraire aux destins de femmes. Ce texte a été salué en Italie comme un chef-d'oeuvre.
Posté par chachinet à 10:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :