Véronique, des Pyrénées orientales, nous propose ce joli poème, un bel hommage à son amie...

A toi , Armelle, ma sœur …… de cœur !

La vie nous malmène
On a tous des problèmes
Qu’on soit nantis
Ou plein de soucis

Mais toi, tu as pris la peine
De rester la même
Envers et contre tout
Tu tiens bon malgré tout !

Le monde devient dément
Crise du logement
Pénurie d’argent
Et surtout de sentiments…

Mais toi, ma sœur
Tu es restée la même
Fidèle, sincère et intègre
Toi, ma sœur de cœur...

Nos chemins se sont croisés
Nos regards se sont accrochés
Nos passions se sont mélangées
Et nos vies resteront mêlées…

Mais toi, tu m’as ouvert
Ta maison, ton cœur, ta vie
Pour moi, à jamais tu seras
Mon amie … ma famille !

Un jour d’été ensoleillé
Tu as lié ta vie
Devant nous et l’humanité
A l’homme de ta vie !

Mais toi, ma sœur
Tu es restée la même
Tes émotions à fleur de peau
Pour moi sont des cadeaux

Dans ton petit nid d’amour
Avec ton tendre époux
Tout y est si doux
En harmonie pour toujours

Toi, ma sœur de cœur
Je te souhaite le bonheur
Pour des jours et des années
Jusqu’à l’éternité…

Sans ton soutien et ton amitié
Moi, la petite fleur égratignée
Saccagée et piétinée
Je n’aurai plus lieu d’exister !

La vie nous malmène
On a tous des problèmes
On est tous des écorchés vifs
Des handicapés de la vie …

Mais toi, tu as pris la peine
De me connaître et de m’aimer
Sans arrière pensée ni préjugé
Et à toi, ma sœur de cœur…
Je peux tout te donner !

Pour tout ce que tu es
Ce que tu donnes
Et ce que tu crées
Merci pour ta gentillesse innée !